Patrimoine

Saint Nicolas et Nancy : dévotion populaire et émerveillement

Bonsoir à toutes et tous !

A l’occasion du premier article de l’année 2019, je tiens à vous souhaiter une magnifique année ! Ce que je peux vous souhaiter de plus précieux, c’est ce que j’ai pu commencer à expérimenter en 2018 : vivre selon vos aspirations, totalement alignés avec vos valeurs, et avoir l’énergie de réaliser vos projets les plus ambitieux ! Cela demande parfois de faire des choix difficiles, mais la vie après n’est plus la même. Ce qui change le plus : la paix qui vous envahit et rend vos actions plus ciblées et plus assurées. Tout se met à couler de source… Pas forcément plus facile, mais plus évident.

Bref, c’était la petite minute « développement personnel » que j’avais envie de partager avec vous en cette période où l’énergie de mettre en place de nouveaux projets est plus présente.

L’article qui suit était sensé être posté entre Noël et le Nouvel An, mais il n’était pas tout à fait bouclé et j’avais vraiment besoin de cette pause familiale que sont les fêtes de Noël. Alors voilà, je m’y attelle aujourd’hui. Je pense qu’il n’est jamais trop tard pour prolonger la magie de Noël, de toute façon 😉

 

Les fêtes de fin d’année sont merveilleuses partout, j’en ai bien conscience. Mais ici à Nancy, nous avons des traditions qui prolongent les fêtes sur plusieurs longues semaines !! Tout commence à la fin du mois de novembre, et se termine début janvier. Oui oui, tout ça ^^ Parce que chez nous, les fêtes de fin d’année, c’est D’ABORD et AVANT TOUT la Saint-Nicolas ! Et la Saint-Nicolas, c’est le 6 décembre !
Le 6 janvier, c’est l’épiphanie (les rois mages, la galette, tout ça), donc la suite logique de Noël : c’est un minimum de faire encore la fête jusque là, non ?! Alors on serait bien tentés de faire durer même jusqu’au 2 février avec la Chandeleur, mais il paraît que ce serait abusé (je comprends pas…) !!

Cet article n’a pas vocation de faire le tour de touuuutes les manifestations proposées durant cette période : c’est tout bonnement impossible de réussir à toutes les faire ! Rien que pour le week-end du 1er décembre, où avait lieu le défilé de la Saint-Nicolas, un fascicule A4 (à peu près) de 15 pages indique heure par heure toutes les animations mises en place à travers toute la ville, par les différentes associations, compagnies de théâtre, médiathèques, musées, universités, etc !!!!! A moins d’avoir le don d’ubiquité, impossible de participer à tous !

Et pour être honnête, entre les microbes et l’agenda chargé, je suis même loin d’avoir fait le quart ! Mais j’avais malgré tout envie de partager les jolis moments que j’ai vécus cette année avec vous.

J’écris cet article en écoutant cette playlist : Venez venez saint Nicolas 😉 Retour en enfance direct !!

 

L’importance de saint Nicolas à Nancy

Avant de faire le tour des animations, il est indispensable que je vous explique pourquoi saint Nicolas est aussi important pour nous.

 

L’histoire de saint Nicolas et de ses reliques

A la base, saint Nicolas était, au IVe siècle, évêque de la ville de Myre (en Turquie actuelle). Mais quel rapport avec nous ??!

Pour bien comprendre l’origine de cette dévotion populaire, il faut savoir que la vénération de saint Nicolas a très vite été très importante. Né dans une famille riche chrétienne, à une époque où avaient encore lieu des persécutions, il a distribué les biens dont il avait hérité à la mort prématurée de ses parents aux pauvres qu’il croisait. Il est difficile de dire quelles histoires sont vraies, et lesquelles tiennent de la légende, mais elles viennent toutes de ce fait, qui est attesté par plusieurs écrits de l’époque, et donc par les historiens. Il était très aimé des personnes dont il avait la charge spirituelle lorsqu’il était évêque. A sa mort, les témoignages de miracles sur sa tombe explosent, et le culte se met en marche. Il est un des trois principaux saints vénérés dans l’Eglise orientale, et au fur et à mesure des siècles, sa réputation s’étend à l’Europe occidentale.

Au XIè siècle, la région de Myre est menacée par l’invasion des Sarrasins. Face à une situation critique, les chrétiens décident d’embarquer les restes du saint pour les emmener en sécurité (bon, les habitants de Myre n’étaient pas tout à fait d’accord…). La nouvelle tombe de saint Nicolas se situe alors à Bari, en Italie, où il continue ses prodiges.

Enfin, Aubert de Varangéville, chevalier lorrain, pique un morceau de doigt en douce et le ramène chez lui, à Saint-Nicolas-de-Port. Et encore une fois, les miracles se succèdent. (Au passage, à ce moment-là, Nancy, située 12 km plus loin, n’était qu’un petit relais fortifié, créé quelques dizaines d’années auparavant !)

 

Saint Nicolas et Nancy

Au XVe siècle, le duc de Bourgogne, Charles le Téméraire, est désireux de relier ses deux grands territoire, la Bourgogne et la Flandre. Dommage, c’est la Lorraine qui est au milieu. Alors il entreprend d’envahir la Lorraine et de se l’approprier (logique…). Le duc de Lorraine René II, occupé à demander de l’aide en Alsace et à recruter des mercenaires en Suisse, revient vers la Lorraine, assiégée depuis plus de deux mois. Sur son chemin, sur le point d’arriver à Nancy, devenue la capitale de la Lorraine, il s’arrête à Saint-Nicolas-de-Port et fait une promesse à saint Nicolas : s’il l’aide à vaincre le duc de Bourgogne, il lui fait construire un magnifique église ici et fait de lui le saint patron de son duché !

Le bon saint Nicolas n’a pas pu résister : le lendemain, 5 janvier 1477, lors de la grande et décisive bataille de Nancy, René II et ses nancéiens (et ses mercenaires suisses) viennent à bout des troupes de Charles le Téméraire (qui y est même mort un peu bêtement, comme je le raconte dans mon article Flâneries à Nancy Vieille Ville).

Saint Nicolas a eu sa basilique à Saint-Nicolas-de-Port, et il est bel et bien le saint patron de Lorraine depuis !

(Cliquez sur les photos pour les voir en plus grand !)

Lorraine, Saint-Nicolas-de-Port, basilique
Lorraine, Saint-Nicolas-de-Port, basilique
Lorraine, Saint-Nicolas-de-Port, basilique
Lorraine, Saint-Nicolas-de-Port, basilique
Lorraine, Saint-Nicolas-de-Port, basilique

 

La fête de saint Nicolas dans les foyers lorrains

Avant qu’une célèbre boisson de soda à la canette rouge et blanche n’invente le Père Noël, saint Nicolas était celui qui apporte des présents aux petits enfants dans une grande partie de l’Europe (et pas seulement en Lorraine). D’ailleurs, en Amérique, le Père Noël est nommé Santa Claus, la prononciation un peu altérée de Sankt Nikolaus = saint Nicolas en allemand !!! Ce que je ne sais pas trop, c’est pourquoi il est devenu « Père Noël » en France !!

En tout cas, en Lorraine, nous avons adopté le Père Noël comme un personnage bien distinct de notre saint Nicolas, que nous avons gardé, faisant du mois de décembre un mois doublement festif !!!!!

En ce qui concerne le déroulement de la fête, chaque famille a ses petites traditions. Mais la base de la légende est la même partout : des présents, apportés par saint Nicolas, habillé en évêque, avec sa crosse et sa mitre, et son âne. Ils sont accompagnés du Père Fouettard, qui apporte du charbon aux enfants qui n’ont pas été sages, à la place des petits cadeaux. Le Père Fouettard est habillé d’une robe de bure marron à capuche, longs cheveux noirs, longue barbe noire… l’anti saint Nicolas !!! Les petits enfants ont peur de lui, parce que son accessoire favori est le balai à longues brindilles, pour taper les méchants enfants (une sorte de croquemitaine, quoi). Mais saint Nicolas veille au grain, il empêche le Père Fouettard d’embêter les enfants 😉

Chez nous, quand j’étais enfant, le sapin n’était pas forcément déjà monté. Mon père achetait des épicéas, qui ont une durée de vie très limitée quand ils sont coupés… Ils perdent leurs aiguilles au bout de 2 semaines (d’ailleurs, j’adorais les faire tomber en les frôlant du bout de mon doigt, mais chut, je crois que ma maman lit cet article… Oui Maman, c’est moi qui ravageait le sapin après Noël, lol !). Du coup, on montait le sapin peu avant Noël.

Bref, concernant le 6 décembre, nous laissions la veille au soir des biscuits pour saint Nicolas et quelques carottes pour son âne. Mon père était à fond, il adorait préparer tout ça avec nous ! Le matin, saint Nicolas avait apporté du pain d’épices, des clémentines et de fruits secs type dattes, figues, noisettes, amandes, etc. Il ne restait bien sûr que quelques miettes des biscuits et plus du tout de carottes ^^

En cliquant sur la photo, vous accédez au site sur lequel je l’ai trouvée, ainsi qu’à une recette qui m’a l’air bien sympathique, et au modèle pour imprimer les visuels de saint Nicolas, à coller à vos pains d’épices avec du glaçage ! Je l’ai ajoutée à mes favoris, l’année prochaine je les fais !!!

 

Ca parait peut-être ridicule comme cadeaux, mais il faut dire que ce n’était pas des gourmandises de tous les jours, pas aussi facile à se procurer que maintenant, assez chers, et pour nous c’était vraiment une fête !! De plus, le Père Noël ayant déjà fait son apparition en Lorraine, les cadeaux « objets » étaient réservés à Noël. Mais je sais que ma grand mère paternelle, Nancéienne de souche, nous offrait des « vrais » petits cadeaux, en plus de ceux, plus importants, qu’elle gardait pour Noël. Ca dépend vraiment des petites traditions et des moyens de chaque famille !

Dans ma petite famille à moi, j’ai un peu négligé la saint Nicolas ces dernières années, un peu trop perdues dans mes préoccupations, la vie à 100 à l’heure, etc. Je le regrette maintenant… J’espère que mon petit Aloïs, qui aura 7 ans à ce moment-là, croira encore à toute cette magie, pour lui faire vivre la plus féerique des saints Nicolas !

 

Les festivités de la Saint-Nicolas à Nancy

Les différentes installations étaient ouvertes dès le vendredi 25 novembre ! Oui c’est tôt, mais il faut bien que nous puissions faire nos petites emplettes pour préparer la saint Nicolas !! 

Tous les ans, un pays est invité d’honneur. Cette année, c’était le Japon, car nous fêtons cette année les 45 ans de jumelage avec la ville de Kanazawa. Nos jardins éphémères de cet automne leur était déjà dédiés, comme je vous le racontais dans mon article sur la nature à Nancy.

 

La patinoire

Mise en place en face de la gare, sur la place Simone Veil, elle est le centre d’un petit hameau de boutiques de nourriture ! Tout ce qu’il faut pour passer une bonne soirée, en bougeant et en s’amusant ! J’ai eu beaucoup de chances : l’après-midi où j’y suis passée, le ciel était incroyable !

Lorraine, Nancy, saint Nicolas, patinoire
Lorraine, Nancy, saint Nicolas, patinoire
Lorraine, Nancy, saint Nicolas, patinoire
Lorraine, Nancy, saint Nicolas, patinoire
Lorraine, Nancy, saint Nicolas, patinoire
Lorraine, Nancy, saint Nicolas, patinoire

La location du matériel est plutôt raisonnable :

 

Le village de saint Nicolas

Le village de saint Nicolas, situé place Charles III (la place du marché), proposait des petites boutiques d’artisanat, en partie local. La déco et les lumières étaient époustouflantes, vraiment !!! Une pure féérie !

Lorraine, Nancy, marché de Noël, saint Nicolas
Lorraine, Nancy, marché de Noël, saint Nicolas

On trouvait également des boutiques de nourriture et de boissons chaudes (vins ou jus de fruits chaud, délicieux !!!), soit à emporter, soit à déguster sur place. Certains chalets étaient magnifiquement aménagés et décorés pour que l’on puisse s’installer confortablement ! Il y avait aussi des boutiques de vente, pour emporter de bonnes petites choses chez soi.

Lorraine, Nancy, marché de Noël, saint Nicolas
Lorraine, Nancy, marché de Noël, saint Nicolas

A gauche, un charcutier qui revient tous les ans, et à qui j’achète systématiquement des saucissons de folie (cette année c’était sanglier, c’était tellement bon !!!). En plus, le monsieur est très sympa !

Lorraine, Nancy, marché de Noël, saint Nicolas
Lorraine, Nancy, marché de Noël, saint Nicolas

J’ai complètement craqué sur la boutique de droite, Plantes et Potions ! J’ai gardé leur contact, je vous en reparlerai courant 2018 !

Lorraine, Nancy, marché de Noël, saint Nicolas
Lorraine, Nancy, marché de Noël, saint Nicolas

Le clou du spectacle, cette incroyable magasin de jouet (je ne sais même plus s’ils étaient à vendre, j’étais complètement émerveillée par la déco du sol au plafond !!!). Juste à côté, ce fauteuil de saint Nicolas façon tea time, où tout un chacun pouvait s’immortaliser (hello, oui c’est moi 😉 ). La théière, le livre et la tasse étaient collés, j’ai vérifié ^^

 

La place Stanislas, le village de la Marmaille et la Grande Roue

Les illuminations de la place Stanislas, son immense sapin étincelant, étaient très réussies ! Le sapin a été coupé dans les Vosges : il s’agit d’un sapin qui encombrait le jardin d’un particulier, et qui était de toute façon destiné à la coupe. Tous les ans, la ville de Nancy cherche son sapin de cette façon. Un soin particulier a été apporté à sa décoration : plutôt que disposer les guirlandes lumineuses autour de lui, elles ont été enroulées autour de chaque branche séparément. Un boulot incroyable, au rendu féérique !

Lorraine, Nancy, place Stanislas, saint Nicolas, sapin
Lorraine, Nancy, place Stanislas, saint Nicolas
Lorraine, Nancy, place Stanislas, saint Nicolas, sapin
Lorraine, Nancy, place Stanislas, saint Nicolas, sapin

Depuis la place, on aperçoit la majestueuse Grande Roue, installée au delà de l’arc Héré, sur la place de la Carrière.

Lorraine, Nancy, arc Héré, saint Nicolas, Grande Roue
Lorraine, Nancy, place Stanislas, saint Nicolas, Grande Roue

 

Sous l’arc Héré, l’oeuvre de l’artiste Daniel Mestanza, l’Arc’quatique : des animaux marins flottent, animés par les courants d’air. Un monde onirique et hypnotique, dédié à saint Nicolas, également protecteur des marins.

Lorraine, Nancy, saint Nicolas, arc Héré, Daniel Mestanza, Arc'quatique
Lorraine, Nancy, saint Nicolas, arc Héré, Daniel Mestanza, Arc'quatique
Lorraine, Nancy, saint Nicolas, arc Héré, Daniel Mestanza, Arc'quatique
Lorraine, Nancy, arc Héré, saint Nicolas, Grande Roue
Lorraine, Nancy, arc Héré, saint Nicolas, Grande Roue
Lorraine, Nancy, saint Nicolas, arc Héré, grande roue
Lorraine, Nancy, saint Nicolas, arc Héré, place Vaudémont

La Grande Roue était entourée d’un autre charmant petit village de chalets, garantissant, là aussi, la sustentation des promeneurs. Oui, la nourriture est un élément extrêmement important de la vie des Lorrains, et donc encore davantage lors de toute festivité. Nous prenons cela très au sérieux. Nous avons des dictons très imagés qui le prouvent : « Pour la gueule j’en suis », ou bien « – T’aimes mieux ton père ou ta mère ? – J’aime mieux l’lard !! » Voilà voilà ^^

Egalement, des activités pour occuper les enfants plus petits : balançoires et manège (payants tous les deux).

Lorraine, Nancy, saint Nicolas, arc Héré, Marmaille
Lorraine, Nancy, saint Nicolas, arc Héré, Marmaille

Le village se prolongeait du côté de la place Vaudémont, sous le regard bienveillant de la statue de Jacques Callot. Des systèmes chauffant permettaient de manger tranquillement sans mourir de froid. Le manteau restait le bienvenu, mais l’expérience restait très agréable.

 

Lorraine, Nancy, saint Nicolas, arc Héré, place Vaudémont
Lorraine, Nancy, saint Nicolas, arc Héré, place Vaudémont
Lorraine, Nancy, saint Nicolas, arc Héré, place Vaudémont

 

Le spectacle de vidéo-projection

Appelé « les Rendez-vous de saint Nicolas », ce spectacle de 8 mn était projeté trois fois par jour sur la façade de l’hôtel de ville : 18h15, 19h15, 20h15. Un spectacle enfantin à partager en famille !

Lorraine, Nancy, saint Nicolas, place Stanislas
Lorraine, Nancy, saint Nicolas, place Stanislas

 

Le week-end du 1 et 2 décembre, et le défilé de la Saint-Nicolas

C’est le premier week-end de décembre que les festivités sont les plus nombreuses et merveilleuses. Du samedi 10h au dimanche 20h, les rendez-vous artistiques se succèdent aux quatre coins de la ville ! Comme je le disais en début d’article, impossible de tout faire : il faut avoir le programme sous les yeux, et choisir. Toutes les associations, troupes de théâtre, compagnies musicales, mêmes les universités et les musées, y vont de leur petit spectacle ou animations, spécialement préparés pour l’occasion.

Et tous les ans, en plus de tout le reste, le défilé est LE rendez-vous incontournable de tous les Lorrains. Je ne parle pas que des Nancéiens, les gens viennent de toute la région pour le voir ! J’ai même entendu autour de moi que des gens d’autres régions (des Parisiens en l’occurrence) étaient venus !

Tout a commencé avec un concert de la Fanfare des enfants du boucher à 18h, sous les fenêtres de l’Opéra, place Stanislas. Ne vous arrêtez pas au nom de fanfare… Ils ont joué du contemporain, très très compliqué, je leur tire mon chapeau !! Un spectacle qu’ils préparaient depuis un an !! Un grand bravo à eux !

Lorraine, Nancy, place Stanislas, saint Nicolas, fanfare, enfants du boucher
Lorraine, Nancy, place Stanislas, saint Nicolas, fanfare, enfants du boucher

Ah tiens, ça me fait penser qu’il faut que je vous raconte cette histoire de boucher, vous devez vous demander ce qu’il vient faire ici, si vous n’êtes pas lorrain ! C’est une des très nombreuses histoires de miracles, la plus connue et la plus énorme de toutes, qui a même donné lieu à un cantique du XVe siècle, adapté au XVIIIe pour en faire la chanson connue de tous les Lorrains ! Dans cette vidéo vous avez la chanson et l’histoire elle-même 😉

 

Le thème du défilé de cette année : les quatre éléments. Certains chars combinait ce thème avec celui du Japon, ce qui donnait des résultats tout à fait originaux ! Les chars sont fabriqués tout au long de l’année par les municipalités de l’agglomération nancéienne, mais aussi par des associations, des corps de métiers, etc. En tout, une quarantaine de chars, qui circulent la place Carnot, puis rejoignent la place Stanislas en passant par la place Saint-Epvre et la place de la Carrière. Un circuit assez court compte tenu du monde présent. Il fut plus long, puis a été raccourci par sécurité, mais nombreux sont les spectateurs qui réclament un parcours à nouveau plus long, pour permettre à tout le monde d’être en bordure de trottoir et d’en avoir plein les yeux au passage de chaque char, de chaque fanfare et de chaque animation.

J’ai eu la chance incroyable, cette année, de pouvoir admirer ce défilé depuis les balcons de l’Opéra, sur la place Stanislas (ceux que l’on voit sur la photo juste en dessous). J’étais donc un peu en retrait, je n’ai pas de photo en gros plan, mais la vue que j’avais était fantastique !! Merci beaucoup à Lorraine Tourisme et à l’office de tourisme de Nancy pour l’invitation !!

Quelques unes de ces photos manquent de netteté, mais elles me semblaient représentatives de moments de féeries que j’avais envie de partager avec vous.

Le défilé était ouvert par cet extraordinaire dragon squelette, vraiment très, très impressionnant !!!

Lorraine, Nancy, saint Nicolas, place Stanislas
Lorraine, Nancy, saint Nicolas, place Stanislas
Lorraine, Nancy, saint Nicolas, place Stanislas
Lorraine, Nancy, saint Nicolas, place Stanislas
Lorraine, Nancy, saint Nicolas, place Stanislas
Lorraine, Nancy, saint Nicolas, place Stanislas

A la fin du défilé, arrive d’abord le char du boucher, largement hué par la foule, puis le Père Fouettard, à pied, menaçant les enfants de son balai. Inutile de préciser qu’il est encore plus hué que le boucher ^^ Enfin arrive le char de saint Nicolas : il s’arrête devant l’hôtel de ville, y est accueilli par le maire, puis apparaît au balcon pour son discours, toujours très émouvant (photo en dessous à gauche). J’étais tellement comme une enfant… Ensuite, le maire lui remet les clés de la ville, puis le balcon s’embrase pour clôturer la soirée.

Lorraine, Nancy, saint Nicolas, place Stanislas
Lorraine, Nancy, saint Nicolas, place Stanislas

Et comme merveilleuse récompense des efforts de la ville pour nous émerveiller toutes ces semaines, cette grande fête vieille de plusieurs siècles a été inscrite à l’Inventaire français du patrimoine culturel et immatériel. Prochaine étape : l’inscription à l’Unesco (attendue pour 2021), pour faire de Nancy la capitale de saint Nicolas. Ce qui serait parfaitement logique vu qu’il est notre saint patron <3

 

J’espère avoir réussi à vous faire rêver comme je l’ai fait devant toutes ces merveilles, et même, pourquoi pas, à vous donner envie de venir vivre cette féerie en décembre 2019 <3 Si vous décider de venir en revanche, un conseil : habillez-vous bien chaudement 😉

Alexandrine

 

Restons en contact !

Pour garder un œil sur mes actualités et projets, laissez-moi votre mail !

 

* champs requis

 


 


 


 


Je souhaite recevoir :


Vous avez aimé l'article ? Partagez-le avec vos amis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial