A boire et à manger

Restaurant Oscar Caroll : le goût en boîte !

Au mois de janvier, j’ai eu le plaisir d’être invitée avec mon chéri à venir goûter le petit dernier des cubes du restaurant Oscar Caroll à Nancy. J’en avais entendu parler, mais je n’en avais jamais poussé la porte. Et ce fut une jolie découverte !

 

Le cadre

Le restaurant est situé Rue Stanislas dans sa partie piétonne, donc à deux pas de la Place Stanislas. Le cadre extérieur est donc très agréable !!

La déco, moderne et clean, manque peut-être un peu de chaleur (mais ça c’est une question de goût). Tout est parfaitement propre.

Salle de service du restaurant Oscar Caroll, Nancy, Lorraine
Salle de service du restaurant Oscar Caroll, Nancy, Lorraine

Mention spéciale pour le crochet à sac, à chaque table. MERCI !!! Peu de restaurants y pensent !

Crochet à sac, Restaurant Oscar Caroll, Nancy, Lorraine

 

Le concept

C’est un restaurant type « restauration rapide », sauf que vous êtes servis à table. Les deux avantages mis ensemble, c’est très bien vu !

 

Les cubes

L’originalité du restaurant réside dans les boîtes cubiques dans lesquelles sont servis les plats. En plus de se démarquer des autres restaurants, cela permet de conserver les aliments à l’intérieur bien au chaud : aucun risque qu’il arrive froid devant vous !

Cube fermé, Restaurant Oscar Caroll, Nancy, Lorraine
Cube ouvert, Restaurant Oscar Caroll, Nancy, Lorraine

 

Préoccupation écologique

Pour les entrées et les plats, pas de couverts !! Vous mangez avec la pince en bambou que l’on voit sur la photo ! Pour les desserts, les cuillères sont en maïs. Tout est renvoyé au fournisseur (local) pour être traité, remis en service, puis renvoyé au restaurant, ou pour être recyclé directement. Super initiative !!!

 

Le cube du voyageur

Toutes les six semaines environ, le restaurant « invite » un autre pays du monde en proposant un cube spécial. Actuellement, c’est la Hongrie, et c’est le cube que je suis venue essayer. Il contient du poulet, du chou, des spaetzles, et une délicieuse sauce paprika, suffisamment présente pour arroser le tout sans qu’elle ne soit écœurante. Une belle réussite !!!

Le cube est proposé avec un petit vin hongrois que je me devais de goûter, vous vous en doutez bien ^^ L’accord est impeccable, il est entre le moelleux et le sec et donc est idéal pour accompagner tout le repas, de l’apéritif jusqu’au dessert.

Cube Hongrie, Restaurant Oscar Caroll, Nancy, Lorraine
Vin hongrois, Restaurant Oscar Caroll, Nancy, Lorraine

 

La carte

Carte Oscar Caroll, Restaurant, Nancy, Lorraine

Quelques explications :

  • En entrée, vous avez le choix entre quatre cubes : cube de la mer, campagnard, végétarien (une délicieuse omelette aux champignons, c’est ce que vous pouvez voir sur la photo où je présente le principe des cubes) ou vegan.
  • En plat, vous pouvez opter pour un cube salades ou un cube chaud. Dans les deux cas, c’est vous qui le composez : vous choisissez la base (en fonction de vos goûts ou de votre régime alimentaire), deux accompagnements, la sauce et le type de pain que vous souhaitez !
  • En dessert, même principe.

J’aime beaucoup l’idée, parce que vous pouvez revenir plein de fois sans vous lasser : les possibilités sont multiples !!

Les portions sont généreuses mais pas étouffantes : j’ai mangé un cube végétarien en entrée, les trois-quarts de mon cube Hongrie, et une partie de mon dessert : mousse caraïbe (une mousse au chocolat très noir), sablé breton, chantilly passion (très bonne !), sauce caramel, éclats de noisettes.

A gauche, le cube entrée que mon chéri avait choisi : le cube campagnard (il en a été enchanté !!).

Cube entrée, Restaurant Oscar Caroll, Nancy, Lorraine
Dessert, Mousse caraïbes, Restaurant Oscar Caroll, Nancy, Lorraine

En la recevant, j’ai trouvé que la mousse caraïbe était un peu petite, mais au final c’est tellement intense que c’était suffisant. Attention, ils sont très généreux en chantilly, n’hésitez pas à leur dire d’avoir la main légère ^^

 

Le service

Les aliments sont préparés au jour le jour dans une cuisine à l’étage, puis assemblés dans la petite cuisine visible dans la salle.

Les serveurs sont aux petits soins ! J’étais invitée en tant que blogueuse, donc mon avis est peut-être un peu faussé, mais de ce que j’ai pu voir autour, les autres tables n’étaient pas moins bien traitées que moi.

Nous avons pris tout notre temps pour manger, mais les autres tables étaient servies rapidement (nos voisins sont arrivés après nous et partis avant nous).

 

Ma note : 5/5

Là encore, rien à redire. J’y reviendrai sûrement, même sans y être invitée ^^ Probablement pour goûter le prochain cube voyageur 🙂

 

Vous avez déjà testé ce restaurant, vous ?

***

 

Rendez-vous dans deux semaines pour le deuxième article sur l’histoire de Nancy, où je vous parlerai de sa création et de ses premiers remparts ! A bientôt donc 😉

Alexandrine

 

Restons en contact !

Pour garder un œil sur mes actualités et projets, laissez-moi votre mail !

 

* champs requis

 


 


 


 


Je souhaite recevoir :


Vous avez aimé l'article ? Partagez-le avec vos amis !

2 Comments

  • Romain

    Du Tokai hongrois 🙂
    La Hongrie envoyait chaque année un tonneau de ce vin à Stanislas. Sucré et épicé, il coûtait une fortune à l’époque.
    Stanislas prenait un vin ordinaire, y mélangeait du miel et des épices et de 100 bouteilles, sa cave passait à 600.
    Il servait la mixture à sa table mais en se réservant le précieux vin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial