Lifestyle,  Scrapbooking

Planner : mon organisation et mon matériel

Il y a environ deux ans, j’ai craqué pour un planner (comprenez « agenda / organiseur ») parce que déjà à ce moment-là, ma vie multi-casquettes nécessitait une organisation sans faille. Quand j’ai arrêté le marketing de réseau et que je me suis consacrée à 100 % à ce blog (en plus de mes enfants), mes journées n’étaient pas moins remplies, mais le nombre de rendez-vous extérieurs et la quantité de tâches différentes dans une seule journée avaient considérablement baissé. J’avais donc abandonné mon planner (bien rangé dans sa boîte pour le préserver de la poussière) au profit de l’agenda Google, et adopté des carnets. Cela me permettait d’enfin les utiliser (je ne suis habituellement pas une collectionneuse, mais en ce qui concerne les jolis carnets et cahiers, j’ai bien du mal de rester raisonnable ^^ ), et cela convenait parfaitement à mes besoins du moment.

Comme je vous l’annonçais dans ma dernière newsletter (pour ne pas rater les suivantes, voici le formulaire d’inscription), je retrouve pour les prochains mois (voire années) ces journées multi-casquettes, qui vont nécessiter une organisation sans faille pour ne pas devenir trop lourdes. En fait, le but n’est pas ici de tout prévoir à la minute (j’ai appris à lâcher prise avec ça, la vie s’arrange toujours pour mettre le bazar dans les organisations trop minutées ^^ ) mais d’éviter la charge mentale en notant toutes mes idées et en les triant, pour pouvoir les retrouver facilement !

Je vais d’abord ici vous montrer le matériel que j’utilise, puis je vous expliquerai la façon dont j’ai organisé mon planner autour de mes différentes activités.

 

Le matériel que j’utilise pour mon planner

Quand la première tâche de la journée est d’ouvrir son agenda pour checker ce qui est prévu ensuite, il est important d’avoir sous les yeux des infos visuellement agréables, claires et colorées. Pour cela, il faut du matériel adapté, et se créer un petit rituel (le dimanche en fin d’après-midi pour moi) au calme, où on va faire le point, mettre par écrit, et agrémenter en laissant parler sa créativité.

J’avais choisi à l’époque un planner Webster’s Pages A5 couleur champagne, et j’avoue que je l’aime toujours autant ! Il a quelques marques d’usure, mais la qualité étant au rendez-vous, il est encore en très bon état. Alors c’est reparti pour un tour avec lui, pas besoin de faire de dépenses superflues.

Planner Webster's Pages, A5
Planner Webster's Pages, A5

Lorsque vous achetez un planner de ce genre (vous en trouvez facilement sur Internet, notamment sur les e-boutiques de scrapbooking), vous avez généralement le choix entre planner vide et planner plein. Si vous optez pour le vide, vous n’aurez que le classeur, à vous de le remplir avec vos affaires. C’est du coup moins cher, mais si vous n’avez pas envie de tout imprimer et fabriquer vous-mêmes, vous aurez plutôt intérêt à prendre le planner plein = avec intercalaires, agenda à la semaine, agenda au mois, et quelques feuilles de notes et d’organisation. L’année suivante, vous n’aurez qu’à acheter la recharge. Un petite somme à sortir au début, mais ce type de matériel est fait pour durer, si vous prenez de la qualité.

Personnellement, j’avais opté pour le planner plein, mais j’avais finalement créé mes propres supports (agenda à la semaine en présentation verticale, donc heure par heure). J’ai donc cette fois-ci sorti les feuilles qui avaient été fournies avec, et cette fois-ci elles me conviennent parfaitement (présentation horizontale, intéressante quand on n’a que peu de rendez-vous dans la journée et surtout des tâches à noter) ! L’avantage, c’est que c’est un système de calendrier perpétuel : les mois et les jours ne sont pas numérotés, à vous de le faire. D’où le fait que je puisse les utiliser deux ans après !

Planner Webster's Pages, A5, double page hebdomadaire
Planner Webster's Pages, A5, double page hebdomadaire

A l’époque aussi, j’avais créé mes intercalaires personnalisés avec la Tab Punch Board de We R Memory Keepers et une collection de papiers de scrap que j’aimais énormément (je ne saurais plus vous redire la marque). Et le coup de cœur se reconfirme : je garde les mêmes, décidément ces couleurs et ces graphismes me plaisent vraiment !! Comme ils sont en bon état, autant continuer avec ! J’ai les juste recoupés un peu car la forme de l’onglet lui-même ne me plaisait plus et dépassait trop à mon goût.

Planner punch board, We R Memory Keepers, perforatrice onglet
Onglets, planner

Voici une vidéo revue de la chaîne De jolies choses pour que vous puissiez voir comment ça marche. J’ai également la perforatrice, de la même marque. Elle est pratique pour créer des onglets à l’intérieur des intercalaires. Pour le moment, dans ce planner-là, je n’en ai pas eu besoin, mais je n’en suis qu’au début de mon utilisation et je pense que certaines sous-catégories vont se remplir et vont nécessiter des sous-onglets !!

 

Dans la boîte dans laquelle j’avais reçu le planner, je stocke une partie de mon matériel :

  • Des rollers colle, qui permettent de travailler proprement,
  • Des masking tapes (ou washi tapes), ici mes petits derniers de chez Lidl, que j’aime beaucoup !
  • Quelques planches de tampons clears ( = transparents) et mon encreur noir Versafine, ainsi qu’un spray nettoyant pour tampons, à pulvériser sur un des deux tapis de nettoyage, le deuxième tapis servant à sécher le tampon (je ne supporte pas de ranger mes tampons non nettoyés).
Boîte où je stocke le matériel pour mon décorer mon planner Webster's Pages
Le matériel que j'utilise pour mon décorer mon planner Webster's Pages

J’utilise aussi quelques découpes soigneusement triées par couleur dans des boîtes à tiroir Lidl, ce qui me permet de créer des pages harmonieuses sans avoir à trop fouiller. J’en garde aussi de côté directement dans le planner dans une trousse transparente que j’avais eu dans une box kawaii de Tamtokki. Dont les superbes illustrations de C comme Line pour Quo Vadis (la jeune femme sur la photo d’accueil  de l’article en fait partie, je suis vraiment fan de son style !!).

Planner Webster's Pages et sa déco
Trousse kawaii Tamtokki

Et bien sûr, dans mes jolies trousses trouvées ici et là (Hema pour la mint, Kiabi pour le petit chat rose, mais ce ne sont pas des achats récents, d’ailleurs je ne me souviens plus où j’ai acheté la dorée) :

  • Des feutres Stabilo : des Pen 68, des Pen 68 Neon et des BOSS Original pastels.
  • Comme stylo, un Free Ink Roller 0.5 mm de United Office (que j’avais acheté chez Lidl je crois, il a une sacrée durée de vie !).
  • Et quelques bricoles ^^

Mon matériel pour décorer mon planner

 

L’organisation de mon planner

En toute logique, j’ai créé un intercalaire par activité.

 

L’agenda

Avant j’avais besoin d’une présentation verticale pour pouvoir noter tous mes RV. J’avais créé sur Excel ma propre présentation (avec d’énormes prises de tête, mais j’avais obtenu quelque chose qui me satisfaisait à 100 %). Maintenant, j’ai davantage besoin de prévoir mes tâches à l’avance, vu que mes rendez-vous sont beaucoup moins nombreux. Du coup, la présentation horizontale, initialement prévue dans le planner lorsque je l’avais acheté, est maintenant celle qui me convient le mieux. Voici quelques exemples 🙂

Planner Webster's Pages, prints à télécharger C comme Line
Planner Webster's Pages, présentation horizontale.
Planner Webster's Pages, prints à télécharger C comme Line
Planner Webster's Pages, présentation horizontale.
Planner Webster's Pages, présentation horizontale.

J’ai gardé certaines habitudes de mes tentatives de bullet journal : les points symbolise les RV, les cercles sont les tâches. Lorsqu’un cercle est coché, c’est que la tâche est effectuée, il n’y a pas à y revenir. S’il n’est coché qu’à moitié, c’est que j’ai commencé la tâche, mais qu’elle n’est pas finie. Il faudra que je trouve un moment pour rattraper le temps. Si j’ai tracé une flèche vers le bas à côté du cercle, c’est que la tâche est carrément reportée. Parfois, je barre toute la tâche : elle est tout simplement annulée ; ce qui marche aussi pour les RV !

A quoi me sert ce code ? A visualiser rapidement ce qu’il reste à faire, y compris dans les jours qui précèdent le jour où je suis, sans avoir à réécrire les tâches non réalisées (il n’y a pas de petite économie de temps ^^ ). En revanche, lorsque je prépare mon agenda de la semaine, le dimanche après-midi donc, je visualise également très rapidement les tâches à noter en premier (en général, je les surligne même : ces tâches-là ne sont pas reportables !!).

 

Pour le moment, j’ai gardé le visuel « agenda mensuel » à la fin du planner car les feuilles dépassent mes intercalaires et les cachent. Mais je ne suis pas certaine de le garder. On verra dans les semaines à venir s’il m’est vraiment utile.

Planner Webster's Pages, présentation mensuelle

 

Ma casquette de maman

  • Les activités que j’ai envie de proposer aux enfants le mercredi ou le week-end : bricolage ou sorties.
  • Des idées recettes.

J’aimerais réussir à établir à l’avance les menus de la semaine et prévoir une demi-journée pour des meal prep (aussi appelé batch cooking = préparer ses repas de la semaine à l’avance pour ne pas avoir à penser à l’élaboration des repas pendant la semaine). Pour le moment je n’ai pas réussi, mais je me dis qu’en notant des idées recettes ça sera un premier pas.

En attendant, j’ai l’immense chance d’avoir un chéri qui fait les courses et qui cuisine, et qui fait ça plutôt bien. Il faut juste lui rappeler de temps en temps que les pommes de terre ne sont pas des légumes 😀

 

Ma casquette de prof de mon fils

  • Une fiche « journée type », avec les horaires.
  • Une fiche sur le gros du programme.
  • Des astuces pour l’aider à retrouver confiance en lui.
  • Des notes pour le dossier « musique » qu’on va constituer ensemble (sur les trois musiciens viennois, Haydn, Mozart et Beethoven).
  • Des idées pour les arts plastiques, le sport, etc.

Et là je suis en train de me dire que certain.e.s d’entre vous seront peut-être intéressé.e.s par des articles plus détaillés sur mes méthodes (je ne vais pas l’inscrire à un cours par correspondance) et peut-être des astuces ? Par exemple je lui crée des fiches de leçons en français et en anglais. N’hésitez pas à me le dire en commentaire !

 

Ma casquette de blogueuse et autrice

  • Mes statistiques blog et réseaux sociaux.
  • Mes prochaines idées d’articles de blog.
  • La marche à suivre pour les livres que je veux écrire (ces fiches-là sont à l’état d’embryon, je ne vous le cache pas, mais mon récent séjour à Flavigny en Bourgogne, seule avec moi-même, m’a permis d’enclencher le mouvement !!).

Si j’ai oublié des détails, n’hésitez surtout pas à me poser des questions en commentaire, ça me fera super plaisir de vous répondre <3

***

Pour le prochain article (dans 2 semaines environ), vous préférez que je commence par quoi : une petite visite de la région de Colmar, ou bien voir enfin mon mood board, dont je vous parle depuis au moins 1 an, qui est prêt à être posé (tout arrive !!! ^^ ) ?

A bientôt donc 😉

Alexandrine

 

Restons en contact !

Pour garder un œil sur mes actualités et projets, laissez-moi votre mail !

 

* champs requis

 


 


 


 


Je souhaite recevoir :


Vous avez aimé l'article ? Partagez-le avec vos amis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial