Conso éthique

Salle de bain zéro déchet : j’ai testé Les Savons de Joya

Dans le cadre de ma démarche de supprimer au max le plastique de notre vie, dont je vous parlais dans l’article « Consommation et pollution : mes récentes prises de conscience« , j’ai commencé à utiliser des produits d’hygiène solides. L’avantage : pas besoin d’emballage ! Avant de faire le pas, je me demandais si ces produits seraient agréables à utiliser. Car il est vrai que les habitudes sont un peu bousculées ! Hé bien je n’ai pas été du tout déçue !!

La plupart des produits que j’ai testé viennent de la même boutique en ligne : Les Savons de Joya. De tous les produits que j’ai acheté chez eux, un seul ne m’a pas convenu. Et vraiment, cette petite société rassemble toutes les qualités pour me séduire : des produits naturels de très bonne qualité, des prix très raisonnables, une politique zéro déchet vraiment poussée, le tout fabriqué en France ! Difficile de trouver mieux !

J’ai commencé à les tester depuis le mois d’octobre, donc je peux maintenant vous en parler avec un peu de recul.

Les Savons de Joya, zéro déchet, cosmétique naturelle, cosmétique bio, savon solide, shampoing solide, saponifié à froid
Les Savons de Joya, zéro déchet, cosmétique naturelle, cosmétique bio, savon solide, shampoing solide, saponifié à froid

 

Une démarche respectueuse du vivant

La couleur est annoncée sur le site : « Tous nos cosmétiques solides et produits sont d’origine naturelle et biosans huile de palme, à très grande majorité vegan et zéro déchet. » Vous verrez dans les ingrédients qu’ils sont peu nombreux ; la liste est claire et facile à décrypter, bien que parfois en anglais (les produits ne sont pas livrés qu’en France) et en latin (obligatoire pour les huiles essentielles, c’est la législation qui veut ça). Une petite recherche Internet permet de retrouver facilement les correspondances en français.

Tous les emballages sont soit en papier recyclé, soit en matière compostable ! Les cartons servant à l’envoi des colis sont de la récup’, et le matériau permettant de caler les produits à l’intérieur sont du carton broyé (donc recyclé) et du papier froissé. Le top du top du zéro déchet !!

En plus de la boutique elle-même, Maria et Antonio nous proposent un blog, qui donne tout plein d’astuces zéro déchet, et pas seulement dans la salle de bain !

 

Les savons solides saponifiés à froid

Que signifie « saponifié à froid » ? C’est une technique de fabrication des savons qui permet de conserver toutes les propriétés des ingrédients utilisés (huiles végétales comme huiles d’olive, de coco, d’amande douce, ou huiles essentielles). La solidification se fait naturellement, avec du temps, et à froid. On est très loin d’une fabrication industrielle (dans laquelle vous pouvez retrouver les mêmes ingrédients, mais avec beaucoup moins d’efficacité !!).

J’ai déjà entendu l’objection que les savons solides étaient moins hygiéniques que les savons liquides. Je me suis renseignée (j’ai été secrétaire médicale / assistante dermato dans une autre vie, il m’en est resté une certaine maniaquerie de l’hygiène !!) et j’ai été rassurée. En effet, comme le dit cet article de Santé Magazine, la présence de bactéries à la surface des savons eux-mêmes n’entraîne pas la contamination des personnes utilisant ce savon, même quand il s’agit de germes très infectieux !!

Pour en revenir aux savons de Joya, je les ai un peu tous essayé, ils sont tous très bien et très agréables (le changement d’habitude par rapport au gel douche n’a donc pas été difficile). Les parfums sont présents mais subtils, ils sont tous surgras (certains encore plus que d’autres), ce qui fait qu’ils ne dessèchent pas la peau. Ils sont proposés avec ou sans huiles essentielles, ce qui est vraiment top pour contenter tout le monde ! Je ne prends que les savons sans huiles essentielles, car j’ai un petit de 6 ans. C’est un âge où on peut en utiliser certaines à une certaine dose, mais comme ça j’évite de me prendre la tête : un seul savon pour tout le monde !

Un petit coup d’œil sur les ingrédients du savon amandes douces / avocat. Traduction : huile d’olive, huile de coco, beurre de karité, huile d’amande douce, huile de ricin, eau, soude, huile d’avocat, argile blanche, argile rose et Rhassoul.

Les Savons de Joya, zéro déchet, cosmétique naturelle, cosmétique bio, savon solide, shampoing solide, saponifié à froid
Les Savons de Joya, zéro déchet, cosmétique naturelle, cosmétique bio, savon solide, shampoing solide, saponifié à froid

 

 

Les produits pour les cheveux

Je prends pour moi le s

  • L’après-shampoing ne mousse pas (en même temps on ne le lui demande pas ^^ ) et est un petit peu difficile à appliquer, surtout quand on a une masse de cheveux comme la mienne. Mais j’en suis tellement contente que je le rachète quand même. Là aussi il faut le frotter directement sur les cheveux, en évitant de frotter directement le cuir chevelu. C’est assez long dans mon cas, mais j’ai trouvé une astuce : s’assurer que le baume soit toujours bien mouillé. Ca glisse beaucoup mieux, c’est moins fastidieux. Il doit poser 5 mn et se rince très bien.
Les Savons de Joya, après-shampoing, cheveux colorés, cheveux secs, zéro déchet, cosmétique naturelle, cosmétique bio
Les Savons de Joya, après-shampoing, cheveux colorés, cheveux secs, zéro déchet, cosmétique naturelle, cosmétique bio

Pour le reste de la famille, même stratégie que pour le savon : j’opte pour le s

Les Savons de Joya, zéro déchet, cosmétique naturelle, cosmétique bio, shampoing solide, Tout type de cheveux
Les Savons de Joya, zéro déchet, cosmétique naturelle, cosmétique bio, shampoing solide, Tout type de cheveux, liste INCI
Les Savons de Joya, zéro déchet, cosmétique naturelle, cosmétique bio, shampoing solide, Tout type de cheveux

Attention, pour la conservation de vos savons et shampoings solides, il est fortement conseillé de les faire sécher dans des porte-savons ajourés : l’eau s’écoulera par dessous. Le savon ne baignera pas dedans et se conservera ainsi plus longtemps. Vous pouvez en trouver sur le site lui-même. J’ai trouvé les miens chez Element’R à Vandoeuvre (mon magasin zéro déchet).

 

Un déodorant solide, il s’agit là d’une petite révolution des habitudes. On peut l’appliquer en prenant le déodorant en main et en le frottant contre les aisselles, mais je n’étais pas à l’aise avec cette idée. Je l’ai acheté dans sa boîte plastique rechargeable : j’en récupère une noisette avec le dos d’un ongle (il n’est pas crémeux, il a plus la texture d’un beurre) et je l’étale à la main sur mon aisselle. Je trouve que c’est plus hygiénique finalement. Il dure assez longtemps (renouvelé seulement deux fois depuis octobre).

Les Savons de Joya, zéro déchet, cosmétique naturelle, cosmétique bio, déodorant solide
Les Savons de Joya, zéro déchet, cosmétique naturelle, cosmétique bio, déodorant solide, liste INCI

J’ai été surprise les premiers jours par… ma propre odeur !! J’étais un peu perturbée, mais mon entourage m’a assuré que je ne sentais rien (et j’aime autant vous dire que les enfants n’ont pas trop de difficulté à vous dire quand vous sentez mauvais ^^ ). De fait, au bout d’une grosse semaine, je m’étais habituée. C’est là que je me rends compte que les anti-transpirants bourrés de parfums artificiels nous font complètement perdre la perception de notre propre corps, et des odeurs qui nous entourent. D’ailleurs, maintenant que je suis entièrement entourée de parfums naturels, je ne supporte absolument plus le moindre parfum artificiel, quel qu’il soit. J’en ai des hauts le cœur !

Attention, là aussi une question d’habitude et de perception : il s’agit d’un déodorant, et non d’un anti-transpirant. Donc, vous allez suer. Oui. Pour un être humain c’est normal, vous savez ^^ Au delà des sels d’aluminium cancérigènes qui figurent dans les listes d’ingrédients des anti-transpirants, il est tout à fait malsain d’empêcher la transpiration, car vous empêcher votre corps d’expulser des toxines… Donc vous vous empoisonnez à petit feu, obligeant votre foie et vos reins à redoubler d’effort, ce qui joue sur votre état de santé général. Tout ça à cause d’un « déo ».
Mais rassurez-vous, vous n’allez pas sentir mauvais ! Si vraiment c’est quelque chose qui vous inquiète, testez quand vous êtes en vacances !

Enfin, dernière observation : on peut embarquer ce déodorant dans son sac à main pour en remettre vite fait bien fait, mais il faut s’assurer que là où vous serez, vous pourrez vous laver les mains après. Il a la texture adéquate pour un déo, mais ce n’est pas une crème pour les mains : ça colle un peu ^^

 

J’aime beaucoup son odeur. Il est efficace au quotidien en prévention, mais insuffisant en cas de lèvres vraiment abîmées (je l’ai prêté à ma fille une fois qu’elle avait les lèvres bien gercées, mais il a fallu trouver quelque chose de plus costaud).

Les Savons de Joya, zéro déchet, cosmétique naturelle, cosmétique bio, baume à lèvres
Les Savons de Joya, zéro déchet, cosmétique naturelle, cosmétique bio, baume à lèvres, liste INCI

Il est contenu dans un petit pot en aluminium, dans lequel on frotte le doigt pour l’appliquer sur les lèvres. Aucun problème dans la routine du matin, pour laquelle je l’ai adopté, mais pas dans le sac à mains, pour une question d’hygiène (toujours avoir les mains propres avant d’y mettre les doigts !). Je l’utilise depuis novembre, j’en suis à peine à la moitié : il dure très longtemps !!

Du coup, pour les déplacements, j’ai gardé les emballages vides des derniers baumes à lèvres utilisés par la famille. Je compte les réutiliser en les remplaçant par du baume à lèvres fait maison, qui remplira également le petit pot en aluminium des Savons de Joya. Je ne sais pas encore quelle recette je réaliserai ni quand je m’y mettrai, mais j’en parlerai sur le blog, c’est sûr (inscription newsletter pour ne rien rater : ici).

 

C’est ma déception ! Le pot est petit, 60 ml seulement. Il est dit sur le site que peu de produit suffit et que le pot dure longtemps, mais ce n’est pas ce que j’ai expérimenté. En tout cas, sur peau très sèche, il faut en mettre pas mal, donc le contenu du pot part vite, et du coup revient cher.

Les Savons de Joya, zéro déchet, cosmétique naturelle, cosmétique bio, baume visage et corps
Les Savons de Joya, zéro déchet, cosmétique naturelle, cosmétique bio, baume visage et corps

De plus, le fini est gras. Sur le visage le soir, ça passe, mais absolument pas le matin. Et sur le corps, même constat : enfiler un pyjama juste après, pas grave ; enfiler des vêtements : désagréable.

Dommage, car l’odeur et la texture mousseuse étaient hyper agréables. Tant pis !

 

Les dentifrices

Avant d’essayer les dentifrices solides des Savons de Joya, j’ai un peu tâtonné. J’ai d’abord testé celui que j’ai trouvé chez Elément’R, mon magasin zéro déchet, mais il ne moussait pas du tout. Je sais que ce n’est pas pour que ça qu’il ne peut pas être efficace, mais je n’étais pas  sûre à 100 % que mon brossage lui-même allait bien partout. J’ai essayé aussi le dentifrice Crystal de Pachamamai : il mousse bien, mais il est minuscule et se finit très vite !!

Le dentifrice solide à la menthe ou à la framboise (il existe aussi au charbon mais nous ne l’avons pas essayé) des Savons de Joya mousse correctement (pas excessivement, mais suffisamment pour moi), fait une bonne taille, et va durer, je pense, un bon bout de temps (je l’utilise depuis 2 semaines). Je pense avoir trouvé mon bonheur.

Les Savons de Joya, zéro déchet, cosmétique naturelle, cosmétique bio, dentifrice solide
Les Savons de Joya, zéro déchet, cosmétique naturelle, cosmétique bio, dentifrice solide, liste INCI

Niveau habitude, c’est un gros changement : il faut mouiller sa brosse à dent et frotter un peu le dentifrice dans le contenant en aluminium. Une petite flaque d’eau mousseuse se forme, que vous allez rechercher au fur et à mesure du brossage. Du coup, un dentifrice par personne, question d’hygiène. Ca fait cher l’équipement familial, mais vue la durée de vie du pot, on est tranquille un moment !!

Bien sûr, nous sommes passés aux brosses à dent en bambou, bien plus écologiques que celles en plastique, et tout aussi efficaces.

Vous pouvez retrouver ces produits, et d’autres, dans la boutique des Savons de Joya ! Je précise que je n’ai pas été rémunérée pour écrire cet article, je n’ai reçu gratuitement aucun produit ! Je vous en parle parce que je suis convaincue à titre personnel, et que j’avais envie de partager avec vous ce coup de cœur 🙂

Si vous souhaitez faire des achats sur le site et que vous n’êtes pas encore clients, voici mon code parrainage : 204031410, à entrer au moment de votre inscription sur le site. Nous gagnerons vous et moi 5€ de bon d’achat chacun !

Alexandrine

 

Restons en contact !

Pour garder un œil sur mes actualités et projets, laissez-moi votre mail !

 

* champs requis

 


 


 


 


Je souhaite recevoir :


Vous avez aimé l'article ? Partagez-le avec vos amis !

2 Comments

  • Laurence

    Moi aussi j’ai commencé à tester les savons de Joya dans un objectif plus écologique et plus naturel pour notre santé. J’en suis ravie. Le shampoing je ne retournerai pas aux shampoings du commerce. Le deo pareil, et je ne sens pas mauvais pour autant. Je pense en plus qu’il va me faire un moment. Je rajouterai à votre article le baume nourrissant pour cheveux que je mets avant chaque shampoing. Et mon prochain essai sera le dentifrice : vous m’avez convaincu !

    • Alexandrine

      Avant mes shampoings je sais des bains d’huile d’olive, au moins 1h et parfois plus. Mes cheveux bouclés apprécient donc je n’ai pas éprouvé le besoin de tester le baume avant-shampoing. Mais il est sûrement très bien oui 🙂 Je suis sûre que vous serez conquise par le dentifrice !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial